05.07.17
Philippe Serra, chef cuisinier à domicile

Philippe serra, chef cuisinier à domicile

Fin 2015, Philippe Serra (plus d’information) a dressé un top des graphismes de l'année en se concentrant sur les œuvres produites pour consoles. Le blogueur salue l’effort des grands studios en mentionnant dans ce classement les opus les plus récents des franchises légendaires comme « Tomb Raider », « Hitman », « Assassin’s Creed » et « Rainbow Six ». Entre 2015 et 2016, le blogueur a mis en avant diverses œuvres captivantes, incluant « Homefront », « Rise Of The Tomb Raider », « Dishonored 2 », « For Honor » et « The Division ». En effet, cet authentique fan de jeux vidéo guette continuellement la commercialisation de titres intéressants, de miniséries et de reboots, sans compter les classiques et les suites. Pendant que le féru de FPS les installe sur son autel et les vénère, un amateur du paysage vidéoludique tel que le bêta-testeur aime les séries comme « Call of Duty », « Battlefield » et « Homefront ». En effet, ce bêta-testeur expérimenté a grandi en jouant à « Duke Nukem », à MGS et à « Medal of Honor ». Malgré quelques déceptions, Philippe Serra réussit à aimer tous les jeux d'une franchise impressionnante depuis le lancement jusqu’au reboot. En d’autres termes, cet aficionado de jeux vidéo respecte véritablement les séries intemporelles comme « Need For Speed » et « Medal of Honor ».

Fan depuis l'enfance, Philippe Serra attend impatiemment des sorties prometteuses comme « Paragon » d’Epic Games ou l’intrigant « We Happy Few ». En dehors des sessions de bêta-tests et des publications d'articles, le bêta-testeur apprécie aussi traiter de sujets sensibles tels que les contenus téléchargeables payants. À travers son site Web, le bêta-testeur a réuni un groupe de connaisseurs donnant la possibilité d'épauler les joueurs, les testeurs ainsi que les développeurs. Le site Web se trouve par ailleurs être un espace de discussion considérable traitant de l'industrie vidéoludique en général. Sortant du lot, le site Web de Philippe Serra se focalise sur tout ce qui a trait aux jeux vidéo. De ce fait, il traite également des adaptations de jeux à l’écran et des versions pour consoles, PC et mobile d’œuvres issues d’autres médias. Outre les fruits de ses années de pratique, le bêta-testeur oriente les utilisateurs vers des mines d'or de codes telles que « Resident Evil : The Last Escape ». D'autre part, le bêta-testeur offre sur sa page Web de nombreux trucs dédiés à divers titres en vue de soutenir les fans ainsi que les non-initiés.

Les analyses majeures du blogueur

Joueur avec des années d’entraînement, Philippe Serra s'avère un passionné d'œuvres cultes telles que « Need for Speed » (NFS). Toutefois, le bêta-testeur a proposé une présentation impartiale des avantages et des défauts de la régénération de la saga légendaire commercialisée courant 2015. Bien que cette caractéristique soit actuellement précieuse, les fans de cet univers aiment les titres proposant des mises à jour sans frais. Outre son potentiel en matière de jouabilité, Philippe Serra a de ce fait attiré l'attention sur un détail signifiant dans le reboot de NFS (Need for Speed), l'inexistence de DLC requérant des virements. En dépit de ses failles, le Free to Play (F2P) « Dragon Ball Z : Dokkan Battle » a fasciné le gamer par son profond respect pour l’univers du manga culte. Par ailleurs, le bêta-testeur décrit les caractéristiques de ce jeu avec l'exigence propre aux connaisseurs.

Philippe Serra : gamer, testeur de jeux vidéo et blogueur

Au fur et à mesure, Philippe Serra a renforcé ses capacités en matière de graphisme et de software engineering. Ainsi, le blogueur s'applique désormais à développer des jeux sur mobile en compagnie d’autres gamers. Ancien étudiant de l'Université Paris I (Panthéon-Sorbonne), le futur blogueur s'intéresse à l'univers des multimédias et des jeux vidéo depuis son enfance. Après sa formation universitaire, il s'engage dans une carrière de bêta-testeur à Paris. Joueur chevronné, le futur blogueur devient testeur dans une grande enseigne parisienne spécialisée en jeux vidéo. Grâce à cette expérience, le jeune homme fonde son blog et envisage de s'investir dans les jeux pour mobile. Dès le lancement du site, Philippe Serra souhaite publier des actualités avec la gaieté ainsi que le dynamisme spécifique au rayon des jeux vidéo. De cette manière, les joueurs et les inconditionnels de nouvelles technologies ou de multimédia seront satisfaits.

Les jeux favoris d’un hardcore gamer

D'après le bêta-testeur, « Rise of the Tomb Raider », sorti sur Xbox One en novembre 2015, dispose d'une remarquable qualité graphique et se hisse au niveau du top de l’année. Il est également indulgent et presque élogieux pour cet épisode, et ce, malgré le manque de régularité du développeur. Le blogueur a intégré deux productions de Tom Clancy : « The Division » et « Rainbow Six Siege » au sein de la liste de ses titres favoris de 2015-2016 pour le plus grand bonheur des aficionados. Parmi les franchises sorties en 2015-2016, Philippe Serra a été épaté par la qualité graphique d’« Assassin's Creed : Syndicate ». En outre, « Star Wars : Battlefront » l'a particulièrement fasciné grâce à son originalité, son gameplay et son graphisme.

Pierre Serra, un authentique aficionado de jeux vidéo à l'affût des actualités de son secteur préféré

Via son blog, Philippe Serra vise à encourager efficacement les joueurs et les amateurs butant sur des impasses sur un titre spécifique pour leur permettre de jouir réellement de la nature distrayante du paysage des jeux vidéo. De plus, le blogueur apporte en permanence des codes sur de nombreux jeux après les avoir essayés personnellement. Dans la chronique actualité, le blogueur parle souvent des succès et des fiascos des derniers titres produits sur toutes les plateformes. Il communique également des éditoriaux parlant des évènements les plus anticipés du moment. Le blog de Philippe Serra couvre la totalité des actualités sur les jeux vidéo en prenant en considération les dates de sorties des jeux sur chaque machine ainsi que les grandes réunions des passionnés.